Les corticoïdes sont des traitements largement prescrits. On estime qu'à chaque instant, environ 1% de la population française reçoit un traitement par corticoïdes.

Retour à l'accueil

à savoir

  • Les informations fournies sur ce site sont mises à disposition à titre informatif et non comme étant un outil d'autodiagnostic ou d'automédication. Elles ne remplacent pas l'avis d'un médecin.

ACTUALITÉS

02 Août 2017


Les corticoïdes augmentent le risque d'infections courantes


On savait déjà que les corticoïdes augmentaient le risque de certaines infections comme la tuberculose ou certaines mycoses/parasitoses. On savait moins de choses concernant le risque d'infections plus banales, comme la varicelle ou les infections pulmonaires. En analysant des données britanniques de patients traités par corticoïdes (près de 300000 sujets adultes), les auteurs de cette étude ont montré que le risque de candidose cutanée ou de pneumonie était multiplié par près de 6 chez les sujets traités par cortisone. L'augmentation de risque était moindre (aux alentours de 2) pour le zona, les infections cutanées bactériennes de type érysipèle ou les septicémie. Il n'y avait pas de risque augmenté de gale ou de varicelle. Les risques étaient maximaux au cours des premières semaines de traitement. Ces données mettent de nouveau en évidence la nécessité de bien dépister les complications infectieuses de la corticothérapie et de bien vérifier que les vaccinations sont à jour.

Pour accéder à cet article (en anglais), cliquez ici



Retour à la liste