Modalités de prise

On considère qu'il est préférable de prendre son traitement par corticoides le matin car cela correspond au moment où l'organisme produit habituellement les plus grosses doses de cortisol.

Cependant, pour certaines pathologies ou dans le cadre de poussées particulièrement sévères, votre médecin peut être amené à vous prescrire le traitement en deux prises (ex: matin/midi ou matin/soir).

On recommande habituellement de prendre son traitement par corticoides au cours d'un repas.

La posologie initiale prescrite varie très largement en fonction des maladies. Certaines pathologies (ex : polyarthrite rhumatoïde) peuvent ne nécessiter que 5 à 10 mg d'équivalent prednisone lorsque pour d'autres (ex : maladie de Crohn, lupus systémique) des posologies supérieures à 50 mg/j peuvent être initialement prescrites.
Certaines pathologies nécessitent même un traitement initial par voie intraveineuse à fortes doses (jusqu'à 1000 mg/j de méthylprednisolone). C'est ce qu'on appelle un "bolus" de corticoïdes.

Lorsque l'effet thérapeutique attendu est obtenu, on diminue la dose de corticoides en essayant toujours de définir la "posologie minimale efficace" afin d'avoir les effets bénéfiques du traitement tout en en limitant le plus possible les risques

à savoir
  • Vous ne devez jamais prendre (ou reprendre) de corticoïdes en dehors d'une prescription médicale. Vous risqueriez de favoriser l'aggravation d'une pathologie que vous auriez mal diagnostiquée (ex : maladie infectieuse que vous auriez pris à tord pour une poussée de votre maladie habituelle)
  • Il ne faut jamais arrêter brutalement un traitement par corticoïde sans l'avis de votre médecin sous peine de favoriser une rechute de votre maladie, de provoquer une insuffisance surrénalienne ou de souffrir d'un syndrome de sevrage aux corticoïdes

date de mise à jour: 14/08/2014