Corticodépendance / syndrome de sevrage

Il s'agit d'un phénomène associé aux corticothérapies prolongées.
L'organisme s'habitue peu à peu à la présence du médicament et a du mal à s'en passer. Il peut alors exister une forme de dépendance physique et/ou psychique à la cortisone.

Lorsque le médicament est arrêté, une sensation d'anxiété et/ou des symptômes faisant évoquer une dépression peuvent apparaitre et ces symptômes disparaissent lorsque le traitement est réintroduit.
Une diminution lente des doses de cortisone pourrait permettre de limiter ce phénomène de corticodépendance.

à savoir
  • Si vous avez été traité(e) au long cours par corticoïdes et si vous vous sentez anxieux/anxieuse ou déprimé(e) à l'arrêt du traitement, n'hésitez pas à en parler à votre médecin.
  • La possibilité d'un syndrome de sevrage sera évoquée par votre médecin et vous pourrez ainsi bénéficier d'une prise en charge adaptée.

date de mise à jour: 08/05/2015